Belle rentrée des classes à chacun-E!

Voici en 5 affirmations un petit moyen de partager des infos sur les établissements scolaires! Alors…Vrai ou faux?

  1. Mon enfant de CE1 revient avec des devoirs écrits à faire à la maison, c’est tout à fait normal.
  2. L’école est obligatoire jusqu’à 16 ans.
  3. Mon enfant rentre à la maison avec un « zéro de conduite » et la phrase « je dois rester tranquille dans la classe » à copier 50 fois car son professeur estime que son comportement a été inacceptable. C’est une mesure légale.
  4. Mon enfant est en 3ème, il a eu son brevet des collèges mais le conseil de classe s’était prononcé pour un redoublement. Ouf, la réussite au brevet va annuler la décision du conseil de classe.
  5. Mon enfant a des troubles du langage écrit et des apprentissages (dyslexie, dyspraxie, dysorthographie, dyscalculie…), il peut bénéficier de certains aménagements durant son année scolaire.

LES REPONSES:

  • 1) Faux. La loi est claire, pas de devoir écrit en dehors du temps scolaire.

« En conséquence, aucun devoir écrit, soit obligatoire, soit facultatif, ne sera demandé aux élèves hors de la classe ». Circulaire du 29 décembre 1956

« Dans ces conditions, les élèves n’ont pas de devoirs écrits en dehors du temps scolaire. À la sortie de l’école, le travail donné par les maîtres aux élèves se limite à un travail oral ou des leçons à apprendre». Circulaire 6 septembre 1994

 Lire aussi l’étude de Gérald K. Le Tendre « Trends in Math and Science Study » (TIMMS) réalisée en 2007 dont les conclusions sont vérifiables sur le site Quartz, les effets sur le sommeil, le stress et la réussite scolaire…(bon…c’est an anglais!). En français, lire « Les devoirs à la maison, 50 ans de travail au noir« .

 

2) Faux. C’est l’instruction qui est obligatoire, pas l’école. Entre 6 et 16 ans.

« L’instruction obligatoire peut être donnée soit dans les établissements ou écoles publics ou privés, soit dans les familles par les parents, ou l’un d’entre eux, ou toute personne de leur choix ». Article L131-1 Code de l’éducation – Modifié par LOI n°2013-595 du 8 juillet 2013 – art. 16

 

3) Faux.

Les punitions ne peuvent pas intervenir dans la notation de l’élève. Elles doivent avoir un caractère pédagogique, exclues donc les « lignes à copier ».  Il existe des sanctions utilisables dans l’établissement par les professeurs, elles sont listées dans le règlement intérieur que tout parent peut se procurer.

Circulaires 2000-105 du 11 juillet 2000

Circulaire 2004-176 du 19 octobre 2004

 

4) Faux.

Créé en 1947, le Diplôme National du Brevet atteste des connaissances acquises à la fin du collège, il ne conditionne pas l’accès à une classe supérieure.

À l’inverse, ce n’est pas parce que vous avez été reçu au brevet que les portes du lycée s’ouvriront automatiquement à vous. Si le conseil de classe s’est prononcé pour votre redoublement, le fait que vous soyez titulaire du DNB ne changera rien à sa décision. Votre enfant et vous pouvez néanmoins vous opposer à cette décision.

 

5) Vrai.

Pour cela vous devez faire une demande auprès de la MDH (maison départementale des personnes handicapées) de votre département qui statuera sur un éventuel plan personnalisé (de scolarisation, de compensation du handicap etc…). Cela peut aller jusqu’à l’octroi d’une auxiliaire de vie scolaire si la MDPH le juge nécessaire. Vous pourrez également demander un 1/3 temps supplémentaire pour la passation des examens, une participation financière pour un outil informatique pour l’écriture par exemple.

 

N.B : Les associations de parents d’élèves, les parents élus sont vos représentants, n’hésitez pas à leur faire part de vos préoccupations concernant le fonctionnement quotidien (hygiène, cantine, travaux…).

 

Et ce mercredi la rentrée des cafés des parents ! Le thème ? Les émotions ! Rejoignez-nous J ! association.erp@gmail.com