La parentalité positive (Isabelle Filliozat)

« La parentalité c’est comment je suis, moi,  avec mon enfant; positive c’est-à-dire orientée vers le positif, le constructif», Isabelle Filliozat.

Derrière les mots « caprices », « bêtises » et autres « comédies »…il y a un besoin de l’enfant qui, lorsqu’il n’est pas nourri peut engendrer des manifestations émotionnelles plus ou moins intenses.

Pour essayer de répondre à la cause et non plus aux seuls symptômes, prêtons notre attention à ce que vit l’enfant : que se passe-t-il pour lui ? Quel besoin n’est pas nourri ? Comment accompagner ses décharges émotionnelles ? Comment mettre en place des consignes compréhensibles pour lui ?

L’éducation prend une tournure constructive, la communication adulte-enfant devient plus efficace!

Le DVD de présentation de la parentalité positive est construit en 4 grands chapitres, Isabelle Filliozat évoque notamment comment réagir face aux colères, les conséquences des punitions et des cris sur l’enfant et les alternatives, l’importance des formulations positives « reste près de moi » plutôt que « ne vas pas dans la rue » etc…

Phrase clé du discours d’Isabelle Filliozat « l’amour n’est pas une récompense, c’est du carburant », veillons donc au bon remplissage du réservoir affectif de nos enfants (contact physique, temps passé ensemble, présence cœur à cœur, paroles encourageantes…) et veillons au nôtre !

La parentalité positiveDisponible à l’association!

La parentalité…on en entend parler mais c’est quoi au juste?

Le terme apparaît en France au début des années 60 dans les champs psychologique et psychanalytique. Il désigne le processus de maturation psychique permettant à des adultes de devenir parents, c’est-à-dire de répondre aux besoins de leur enfant au niveau du corps, de la vie psychique, et de la vie affective.

Pour les sociologues, la parentalité évoque surtout les différents types de structures familiales de notre société (monoparentalité, parentalité adoptive, homoparentalité, grand-parentalité, beau-parentalité…)

Dans le domaine juridique, vous entendrez parler de co-parentalité, en référence à l’autorité parentale conjointe (indépendante du statut matrimonial des parents -mariés, séparés, divorcés etc.-).

Pour la politique d’action sociale, la parentalité recouvre des aspects juridiques, des responsabilités morales et des responsabilités éducatives.

B.Lamboy. (2009/1) « Soutenir la parentalité : pourquoi et comment ? Différentes approches pour un même concept ». Devenir, vol.21, Ed Médecine&Hygiène.

Pour « EMOTIONS, RELATIONS, PARENTAGE », la parentalité c’est à la fois notre fonction de parent et notre manière d’être parent, d’être en relation avec notre enfant pour qu’il devienne un adulte qui s’estime lui-même et envisage la vie avec les autres.

Pour nous, parent c’est un métier qui, indépendamment de l’amour et de nos meilleures intentions, nous demande d’apprendre à prendre soin de nous, d’apprendre à prendre soin de nos enfants.

Nous avions envie de vous proposer le terme de parentage : l’art de s’occuper d’un enfant à la manière de parents.

Ainsi nous vous proposerons plusieurs approches pour que votre parentage vous soit plus léger et joyeux aussi.

Parentalité positive, parentalité bienveillante, parentalité consciente, parentalité respectueuse, parentalité créative®… ce qui compte, c’est comment vous, vous définissez-vous votre rôle de parent et comment vous entretenez votre relation à votre/vos enfant(s).