« Il y a d’autres solutions que la permissivité (laisser l’enfant faire tout ce qu’il veut) ou la contrainte (infliger des punitions) », Marshall.B. Rosenberg

La « bienveillance » c’est « vouloir le bien et le bonheur d’autrui » mais sous prétexte de bienveillance nous pouvons totalement nuire à la relation que nous entretenons avec l’autre et en particulier avec nos enfants.

Marshall B. Rosenberg nous interpelle!

Les parents ont à nourrir les besoins éducationnels des enfants et il est tout aussi important de préserver avec eux une qualité de relation dans laquelle « chacune des parties sait que ses besoins comptent et est consciente que son propre bien-être et celui de l’autre sont interdépendants ».

Alors comment créer cette qualité de relation? développer une communication basée sur mes sentiments, mes besoins, mes ressentis, JE parle de moi, je deviens capable d’écouter avec empathie ce que l’autre me dit de lui, sans jugement moralisateur ou disqualification.

Biensûr nous aimons nos enfants…mais ne les laissons pas croire que nous les aimons parce qu’ils disent ou font ce que nous attendons d’eux. Entretenir une relation de qualité c’est autre chose.

Venez échanger avec nous les 3 et 4 juin prochains à Dreux (Eure et Loir)!

Couv Elever_bienvN.indd

La parentalité positive (Isabelle Filliozat)

« La parentalité c’est comment je suis, moi,  avec mon enfant; positive c’est-à-dire orientée vers le positif, le constructif», Isabelle Filliozat.

Derrière les mots « caprices », « bêtises » et autres « comédies »…il y a un besoin de l’enfant qui, lorsqu’il n’est pas nourri peut engendrer des manifestations émotionnelles plus ou moins intenses.

Pour essayer de répondre à la cause et non plus aux seuls symptômes, prêtons notre attention à ce que vit l’enfant : que se passe-t-il pour lui ? Quel besoin n’est pas nourri ? Comment accompagner ses décharges émotionnelles ? Comment mettre en place des consignes compréhensibles pour lui ?

L’éducation prend une tournure constructive, la communication adulte-enfant devient plus efficace!

Le DVD de présentation de la parentalité positive est construit en 4 grands chapitres, Isabelle Filliozat évoque notamment comment réagir face aux colères, les conséquences des punitions et des cris sur l’enfant et les alternatives, l’importance des formulations positives « reste près de moi » plutôt que « ne vas pas dans la rue » etc…

Phrase clé du discours d’Isabelle Filliozat « l’amour n’est pas une récompense, c’est du carburant », veillons donc au bon remplissage du réservoir affectif de nos enfants (contact physique, temps passé ensemble, présence cœur à cœur, paroles encourageantes…) et veillons au nôtre !

La parentalité positiveDisponible à l’association!

Vous avez dit CNV ? La Communication Non Violente ® selon le processus de Marshall ROSENBERG

Le processus de la Communication Non Violente® mis au point par Marshall B. Rosenberg, nous permet de :

repérer ce qui, dans notre manière de penser et de communiquer, bloque et génère la violence ou, au contraire facilite la communication et désamorce les conflits
développer nos capacités à clarifier ce que nous vivons et à exprimer des demandes claires
apprendre à « décoder » l’agressivité de manière à rétablir ou instaurer un dialogue où chacun se sent reconnu La CNV propose une manière de communiquer simple et concrète par laquelle chacun prend soin de ses besoins et trouve aussi plaisir à satisfaire les besoins des autres.

Elle réveille le plaisir naturel de coopérer, que ce soit en milieu professionnel, social ou familial.

Alors utilisons la avec nos enfants et en famille! Venez découvrir comment les 3 et 4 juin 2016 à Dreux (Eure et Loir)!

Pour aller plus loin:

Site francophone de la CNV

« Il y a parfois plus de terrorisme dans le quotidien des relations humaines que dans les journaux télévisés », Anonyme

Non…parler ce n’est pas communiquer« Si les mots sont nécessaires et indispensables pour communiquer ils sont insuffisants pour construire une relation respectueuse » (Jacques Salomé).

D’ailleurs, c’est avec une grande facilité, voie une très grande habileté que nous utilisons un système d’INcommunication pour soi-disant communiquer…le système S.A.P.P.E (sourd, aveugle, pernicieux, pervers, énergétivore) décrit par Jacques SALOME regroupe nos stratégies favorites pour nous exprimer : les injonctions « tu dois te tenir correctement », menaces «  gare à toi si tu ne ranges pas tes livres », disqualifications « tu es trop petit pour apprendre », comparaisons «  ta sœur écrit tellement mieux que toi », chantage « range ta chambre et tu auras un bisou » etc…véritables polluants de nos relations, et en particulier avec nos enfants.

Heureusement, nous pouvons apprendre à modifier nos habitudes, pour des relations saines, harmonieuses et évidemment cela nous intéresse !

Venez découvrir comment les 3 et 4 juin 2016 à Dreux (Eure et Loir) grâce à la méthode E.S.P.E.R.E !

A bientôt !

 

Conférence à Chartres sur la discipline positive le 31 mars 2016 (Eure et Loir)

Jeudi 31 mars à l’institution Notre Dame  de Chartres a eu lieu une conférence sur la discipline positive et son application dans l’éducation.

En quelques mots…

« Discipline »: suivre un maître qui enseigne et « Positive »: mettre la lumière sur les compétences et efforts de l’enfant et non sur ses incapacités.

En tant que parent:

    • je me respecte et je respecte mon enfant
    • je recherche la bienveillance et la fermeté à la fois
    • j’encourage mon enfant, surtout quand « tout va mal » pour lui
    • je vois les erreurs comme des opportunités d’apprentissage (et non comme des échecs)
    • j’aide mon enfant à développer ses compétences sociales
    • dans toutes les situations, je sors du rapport de force avec mon/mes enfant(s) et nous trouvons une solution « gagnant-gagnant »
Pour aller plus loin: Discipline positive

La parentalité…on en entend parler mais c’est quoi au juste?

Le terme apparaît en France au début des années 60 dans les champs psychologique et psychanalytique. Il désigne le processus de maturation psychique permettant à des adultes de devenir parents, c’est-à-dire de répondre aux besoins de leur enfant au niveau du corps, de la vie psychique, et de la vie affective.

Pour les sociologues, la parentalité évoque surtout les différents types de structures familiales de notre société (monoparentalité, parentalité adoptive, homoparentalité, grand-parentalité, beau-parentalité…)

Dans le domaine juridique, vous entendrez parler de co-parentalité, en référence à l’autorité parentale conjointe (indépendante du statut matrimonial des parents -mariés, séparés, divorcés etc.-).

Pour la politique d’action sociale, la parentalité recouvre des aspects juridiques, des responsabilités morales et des responsabilités éducatives.

B.Lamboy. (2009/1) « Soutenir la parentalité : pourquoi et comment ? Différentes approches pour un même concept ». Devenir, vol.21, Ed Médecine&Hygiène.

Pour « EMOTIONS, RELATIONS, PARENTAGE », la parentalité c’est à la fois notre fonction de parent et notre manière d’être parent, d’être en relation avec notre enfant pour qu’il devienne un adulte qui s’estime lui-même et envisage la vie avec les autres.

Pour nous, parent c’est un métier qui, indépendamment de l’amour et de nos meilleures intentions, nous demande d’apprendre à prendre soin de nous, d’apprendre à prendre soin de nos enfants.

Nous avions envie de vous proposer le terme de parentage : l’art de s’occuper d’un enfant à la manière de parents.

Ainsi nous vous proposerons plusieurs approches pour que votre parentage vous soit plus léger et joyeux aussi.

Parentalité positive, parentalité bienveillante, parentalité consciente, parentalité respectueuse, parentalité créative®… ce qui compte, c’est comment vous, vous définissez-vous votre rôle de parent et comment vous entretenez votre relation à votre/vos enfant(s).

Stage pour les parents à Dreux (Eure et Loir) les 3 et 4 juin 2016

IMG_6568

Des outils concrets pour entretenir avec les enfants, des relations vivantes, au service de l’autonomie et de la joie.

Prochaines dates samedi 17 et dimanche 18 septembre 2016!

Pour plus d’informations, nous contacter à association.erp@gmail.com ou au 07.68.69.50.74

A bientôt!

Et un jour, ils devinrent parents…

Comme le dit Thomas d’ANSEMBOURG: tout jugement divise, sépare, cloisonne…

Et si nous envisagions une autre manière d’être en lien avec nous-mêmes, avec l’autre, avec nos enfants?

Avec la Communication Non-Violente®, la méthode ESPERE® et d’autres approches encore, devenons des parents conscients, libérés de nos conditionnements.

Thomas D’ANSEMBOURG, 12 juin 2015. Conférence mouvement Colibris « les racines de la violence »